Home People et Buzz Beyoncé lynchée pour ce geste « affreux » qui risque de ruiner son concert...

Beyoncé lynchée pour ce geste « affreux » qui risque de ruiner son concert au stade de France

165
0


Le 26 mai 2023 est une date attendue avec impatience par les fans de Beyoncé. En effet, cela fait depuis 2014 qu’elle n’a pas donné de concert en France.

Sa communauté est donc ravie de la retrouver au Stade de France, en Seine-Saint-Denis. Un plaisir partagé, compte tenu de l’attachement de la chanteuse à l’Hexagone. Cependant, sa tournée coïncide malheureusement avec une triste nouvelle : le décès de Tina Turner.

En effet, l’icône du rock’n’roll nous a quittés le 24 mai 2023. Cela a donné l’occasion à Queen B. de lui rendre hommage quelques heures avant sa représentation. Cependant, cet acte touchant ne suffit pas à attendrir certains internautes, qui soulignent une forme d’hypocrisie de sa part. Ils citent notamment les paroles d’une chanson co-écrite avec son compagnon Jay-Z.

Plus tôt aujourd’hui, Beyoncé a souhaité rendre hommage à la belle-mère d’Afida Turner.

“Ma reine adorée, je t’aime infiniment”, a-t-elle écrit peu de temps avant de prendre la route pour la France. “Tu es force et résilience. Tu incarnes la puissance et la passion. Nous avons tous eu la chance d’être témoins de ta gentillesse et de ton bel esprit qui resteront à jamais. Merci pour tout ce que tu as fait.” Cependant, cet hommage à l’interprète de “Rolling On The River” n’a pas séduit la sphère Twitter, en raison des paroles de Jay-Z dans son morceau “Drunk In Love”. Dans ce hit, le rappeur new-yorkais se compare à Ike Turner, l’époux violent de Tina. “Baby know I don’t play. Now eat the cake, Anna Mae” (“Bébé sait que je ne plaisante pas. Maintenant, mange du gâteau, Anna Mae” le vrai nom de Tina Turner).

Cette célèbre phrase de Jay-Z fait référence à un épisode de violence conjugale que Tina Turner a vécu. Un rapprochement que les internautes ne pardonnent.



Source link

Previous articleNigéria : Un homme vole une bible dans une église et l’impensable se produit
Next article« J’ai mauvais cœur » : Tonto Dikeh

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here