Home Business le Cameroun et le Congo à la recherche de nouveaux partenaires

le Cameroun et le Congo à la recherche de nouveaux partenaires

98
0


Publié le
22.04.2023 à 12h05
par
Emile Zola Ndé Tchoussi

Les gouvernements des deux pays ont décidé de résilier le contrat du constructeur chinois China Gezhouba Group Company (CGGC), pour non-respect des engagements après deux ans de partenariat.

 Le Cameroun et le Congo ont décidé par conséquent de se tourner vers d’autres partenaires. A en croire Energies Media, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique de la République du Congo, Emile Ouesso, et son homologue du Cameroun, Gaston Eloundou Essomba, ont signé, le 20 mars 2023, une décision portant résiliation de l’accord signé le 24 juin 2021 avec la société China Gezhouba Group International Engineering (CGGC International) pour la réalisation du projet d’aménagement hydroélectrique de Chollet  et des lignes électriques associées.

Le barrage hydroélectrique de Chollet – prévu sur la rivière Ngoko, à environ 126 km de la localité de Moloundou (Est-Cameroun, département de la Boumba-et-Ngoko) et à 70 km en amont de la localité de Ngbala (Nord-Ouest du Congo, région de la Sangha) – est un projet qui vise à fournir 600 MW, pour les réseaux d’électricité du Congo et du Cameroun.

Dans leur décision du 20 mars 2023, diffusée dans la presse publique camerounaise le 17 avril, les ministres de l’Energie du Congo et du Cameroun reprochent au constructeur chinois CGGC de ne pas avoir démarré les travaux d’ouverture des voies d’accès ainsi que les études.

L’autre motif principal de rupture est la sollicitation faite par l’entreprise, par un courrier du 07 novembre 2022, de réaliser le projet en mode EPC (ingénierie, approvisionnement et construction) au lieu du mode BOOT (construction, propriété, exploitation, transfert) comme convenu initialement.

Un appel d’offres international signé par les deux gouvernements le 12 avril 2023 invite ainsi des bureaux d’études à faire acte de candidature pour la réalisation des études (avant-projet sommaire, avant-projet détaillé, évaluation environnementale et sociale, résilience des ouvrages aux effets du changement climatique), élaboration des dossiers d’appels d’offres et du modèle financier de ce projet. La date limite de soumission de ces offres est fixée au 19 juin 2023 à la direction du projet Chollet sise à Brazzaville.





Source link

Previous articleCoco Émilia Folle ? Son Ex-mari, Francis Mvemba, Dévoile De Lourds Secrets
Next article« Le serpent femelle a un clitoris  » La découverte insolite des scientifiques qui affole la toile

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here