Home People et Buzz Le Faso Dan Fani : le tissu emblématique du Burkina Faso

Le Faso Dan Fani : le tissu emblématique du Burkina Faso

96
0


Autrefois appelé la haute Volta, le Burkina Faso, est un pays avec une culture extrêmement riche et diversifiée. En effet, grâce à son architecture traditionnelle, ses festivals, ses traditions, ses cérémonies folkloriques, sa cuisine, son artisanat et ses vêtements, ce beau petit pays dispose d’une immense culture assez unique qui fait envier.

Et ce n’est pas tout le Burkina regorge aussi une soixantaine d’ethnies divisées en petits clans dont les pratiques religieuses et culturelles sont scindées en plusieurs catégories suivant une hiérarchie bien structurée.

En effet, ces ethnies, afin de se différencier des unes aux autres, se regroupent en fonction de leurs dialectes, leurs coutumes et traditions, leurs organisations sociales, leurs habitats, leurs croyances et enfin par leurs styles vestimentaires. Cependant, bien que ces ethnies se vêtissent différemment, elles possèdent néanmoins un seul type de tissu traditionnel cousu différemment.

L’incontournable Faso Dan Fani : Tissu et habit traditionnel des Burkinabés

Le Faso Dan Fani : le tissu emblématique du Burkina Faso
Instagram / dudu_dabre

Le Faso Dan Fani encore appelé « pagne tissé de la patrie » est le tissu traditionnel du Burkina Faso. Vraiment apprécié par les Burkinabés, ce tissu riche en couleurs et en originalité se faire une place dans le rang des tissus les plus incontournables en Afrique et même du monde.

D’après les récits, dans les temps les plus anciens, certaines croyances religieuses attribuaient au Faso Dan Fani des propriétés magiques. Et que le métier à tisser était une incarnation divine de sa parole. La paternité de l’étoffe était attribuée auparavant aux peuples Mossis qui est l’une des ethnies du Burkina.

Les Mossis avaient pour principale activité la culture et la transformation du coton, ce qui les permettait de fabriquer le Faso Dan Fani. Mais au fil des temps, ce savoir-faire qui leur était exclusivement dédié est aujourd’hui devenue obsolète. En effet, il est désormais parmi à toutes les ethnies du Burkina de fabriquer le Faso Dani. C’est ainsi que cette petite étoffe qui était jadis très mystifiée est aujourd’hui considérée comme un patrimoine national.

Le Faso Dani est à présent porté au quotidien par les Burkinabés bien qu’il est aussi réservé pour les grandes et petites cérémonies comme les mariages, les fêtes nationales et bien d’autres. On le retrouve sous plusieurs formes et sous différents aspects. D’ailleurs, connu pour son usage diversifié, le pagne de la patrie est aussi utilisé pour faire des accessoires comme les sandales, les sacs à main, les bijoux et bien d’autres.

Cependant, bien que ce tissu à un intérêt plus social qu’économique, certaines personnes le vendent en contrefaçon pour se faire un maximum d’argent. Conscient de ce phénomène, le gouvernement du Burkina Faso a songé à labelliser le fasso Dani auprès de l‘organisation africaine de la propriété intellectuelle afin de le protéger.



Source link

Previous articleTatyana Ali défend Will Smith : « C’est une belle personne »
Next articleEunice Zunon : annoncée en couple avec le rappeur béninois Dibi Dobo, l’humoriste réagit

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here