Home People et Buzz Une famille enterre enfin un pasteur 2 ans après avoir attendu sa...

Une famille enterre enfin un pasteur 2 ans après avoir attendu sa résurrection

114
0


Le fondateur de Miracle Center, une église située dans le nord de Johannesburg, Siva Moodley, a été enterré 579 jours après son décès.

Le pasteur sud-africain de 53 ans est décédé le 15 août 2021 des suites d’une maladie, mais son cadavre a été conservé à la morgue jusqu’en 2023.

Il évoquait fréquemment sa conviction qu’« aucun chrétien ne devrait mourir de maladie » et affirmait parfois une probable résurrection s’il arriverait qu’un chrétien en mourrait.

Lire aussi Le pasteur Marcello Tunasi affiche sa petite famille, la coiffure de son fils fortement critiquée

Le pasteur Marcello Tunasi affiche sa petite famille, la coiffure de son fils fortement critiquée

La famille de Moodley, cependant, avait entreposé son cadavre dans une morgue à Johannesburg après son décès dans l’espoir qu’il reviendrait à la vie.

Selon IOL le média local qui a partagé l’information, sa famille et les membres de son église se rendaient régulièrement à la morgue pour espérer sa résurrection, mais après deux ans d’attente infructueuse, ils ont abandonné.

Martin du Toit, le directeur de la maison funéraire, a demandé au tribunal de première instance de Johannesburg l’autorisation d’enterrer ou d’incinérer Moodley. Toutefois, le tribunal n’avait pas fixé de date pour que l’affaire soit entendue.

Mort depuis aout 2021, la famille du pasteur Moodley décide de l'enterrer enfin 2 ans après avoir attendu sa résurrection.
Mort depuis aout 2021, la famille du pasteur Moodley décide de l’enterrer enfin 2 ans après avoir attendu sa résurrection.

Selon la même source, l’église a continué de fonctionner normalement, bien que le pasteur soit déjà mort et sa dépouille conservée. Les services de l’église se sont déroulés à merveille selon le programme établie. Sa femme Jessie, son fils David et sa fille Kathryn Jade ont à tour de rôle maintenu l’église en vie.

Bien que les services soient toujours diffusés en ligne, l’église a été accusée de ne pas avoir informé les membres de ses allées et venues et de ne pas avoir annoncé publiquement son décès sur les réseaux sociaux.

Lire aussi Kenya: une femme s’endette pour acheter un miracle auprès d’un pasteur et est ruinée

Kenya: une femme s’endette pour acheter un miracle auprès d’un pasteur et est ruinée

Les profils de médias sociaux de Moodley sont restés actifs, en particulier ses profils Facebook et Twitter, où il télécharge et tweete régulièrement des messages qui semblent provenir de lui.

Le personnel du Miracle Center a refusé de commenter lorsque les médias locaux les ont approchés, citant une politique qui leur interdisait de le faire.

Maintenant que l’affaire est dévoilée, les craintes se fondent quant à l’avenir de l’église. Entre les fidèles en colère et le personnel soumis à beaucoup de stress, la probabilité que l’église subsiste est minime, rapporte notre source.

– Publicité –





Source link

Previous articlePour avoir réalisé cette vidéo, Manadja confirmé appelé à renoncer à la musique pour exercer ce métier
Next articleL’ animatrice Fatim Ouattara raconte comment Fally Ipupa l’a destabilisée en pleine interview

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here