Home People et Buzz Un nouveau décès d’étudiant signalé à l’Université Félix Houphouët-Boigny

Un nouveau décès d’étudiant signalé à l’Université Félix Houphouët-Boigny

148
0


Que se passe-t-il réellement dans le temple du savoir à Cocody ? Les enquêtes pour élucider les disparitions tragiques deux étudiants par noyade et par pendaison n’ont encore abouti qu’un autre drame vient secouer la quiétude du milieu estudiantin de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Ce sont ses camarades étudiants qui ont retrouvé la dépouille accroupi à quelques mètres de la petite mosquée se trouvant à l’arrière de l’amphithéâtre C. Rapidement, les forces de l’ordre sont alertées et deux agents de sécurité viennent sur les lieux pour constat. Avant que les sapeurs-pompiers transportent le corps à la morgue du CHU de Cocody.

L’identité de l’étudiant décédé est en cours de vérification par les responsables de l’Unité de formation et de recherche Bio-sciences. Mais, bien avant, des étudiants ont confié à la police ne reconnaître le défunt ni sa faculté.

Pour le moment, aucune information officielle n’a encore pas été donnée par les responsables de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody et même sur les circonstances réelles de cette disparition qui crée déjà une vraie psychose dans le milieu estudiantin.

lire aussi: Un jeune étudiant assassiné à Bouaké, la communauté estudiantine sous le choc.

Un jeune étudiant assassiné à Bouaké, la communauté estudiantine sous le choc.

Rappelons que le premier étudiant mort noyé s’appelait Ange Jaurès Gbobrongi Gnaly. Il a été retrouvé le 10 janvier dernier dans la piscine de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Il était inscrit en Licence 1 en Mathématique informatique. Quant au second, retrouvé pendu au Bâtiment U sur le nouveau site de ladite université s’appelait Ibrahim Diabagaté et était en Master 1 de Sciences Physiques.

Cependant, dans cette situation dramatique, la fédération estudiantine FESCI avait été pointée du doigt. Et par la voie de son secrétaire général, Saint Claver Allah dit général national Makélélé avait réagi pour s’expliquer.

– Publicité –





Source link

Previous articleMétéo de demain Afrique (16/032023) : La pluie fera son show
Next articleCes femmes qui partagent la vie des stars ivoiriennes (photos)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here