Home People et Buzz Lokasa ya Mbongo, le roi du Soukouss congolais est mort

Lokasa ya Mbongo, le roi du Soukouss congolais est mort

338
0


La musique africaine et particulièrement celle de la République Démocratique du Congo (RDC) est en deuil. L’information circule depuis plusieurs heures ce mercredi 15 mars sur différents sites congolais.

Cependant, le virtuose musicien congolais démarre sa carrière musicale au sein de l’orchestre Diamant Bleu au milieu des années 60. Huit ans plus tard, le guitariste rejoint la formation de feu T’abu Ley l’African Fiesta National.

Au sein de cette formation, Lokassa ya Mbongo forme un formidable quartet de guitares avec Jean Pierre Attel Mbumba en solo, Futu Augustine (Faugus Izeidi), le grand mi-solo et Joseph Mwena à la contrebasse. Les mélomanes africains se souviennent des chansons comme ‘’Christina’’, ‘’Bonane na Noel’’, ‘’Kimakango Mpe Libala’’, ‘’Mokitani Ya Wendo’’, etc., qui continuent de traverser le temps.

En 1978, lors d’une des nombreuses tournées d’Afrisa, Lokassa et plusieurs camarades du groupe restent à Abidjan pour essayer quelque chose de nouveau. Ils enregistrent avec le chanteur Sam Mangwana, déjà présent à Abidjan, une série de grandes chansons. Lorsque la formation  s’est dissoute au Togo en 1979, Lokassa s’installe dans la capitale, Lomé, et se fait appeler Lokassa et Mbongo qui veut en Lingala Lokassa, l’homme d’argent.

Par la suite, le roi du Soukouss déménage à Paris en 1984 où il trouve rapidement sa place en tant que musicien de session, enregistrant avec Abeti, Kanda Bongo Man et Pepe Kalle.

Lire aussiPelé était un virtuose de la musique

– Publicité –





Source link

Previous articleGuiglo: un garçon de 6 ans tué par sa belle-mère parce qu’il lui réclamait à manger.
Next article40% de réalisation sur 7 sites

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here